Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PandemART

Visite à la galerie des Remparts - Bordeaux(33)

23 Février 2017 , Rédigé par PandemArt Publié dans #Savoir...


Une fois n'est pas coutume, je ne vais pas faire un long discours pour vous faire vivre une rencontre fortuite, une visite non programmée à la galerie des Remparts dans l'hyper-centre de Bordeaux (33).

De retour d'un rendez-vous très loin de m'avoir convaincu, je rentre bredouille en passant par la rue des remparts quand une devanture attise ma curiosité, une originale vitrine en V. Je m'approche. Après un bref coup d'œil de l'extérieur, je pousse la porte de verre. Pierres apparentes, éclairage ajusté, deux salles, la galerie est agréable au regard ; c'est important.

Bien que de taille modeste, elle propose une collection riche, une exposition collective d'artistes permanents me semble-t-il. La galeriste se présente, se met à disposition puis me laisse faire tranquillement mon "one tour". Ce n'est pas toujours le cas ; j'apprécie.

Galerie des remparts - ©Pandemart.com
Galerie des remparts - ©Pandemart.com
Galerie des remparts - ©Pandemart.com

Galerie des remparts - ©Pandemart.com

Le lieu est visiblement tourné vers le figuratif. Des portraits, des paysages, des scènes de vie, des bronzes. Il y a curieusement du street Art encadré. L'ensemble paraît hétéroclite mais offre malgré tout une certaine cohérence.

Je m'arrête cependant sur un ensemble saisissant de 4 petits tirages numériques encadrés 30x40cm. Le sujet est simple pourtant.

L'artiste a mis en scène des bouts de tissus, sorte de gaze qu'elle a savamment photographiés. Le format, volontairement petit, refuse de sortir de son cadre. Derrière sa vitre, il invective avec détermination le spectateur. Accepter de briser la glace, d'y pénétrer, c'est accéder avec délicatesse aux premières divagations. Je me suis vu alors dans ce petit format, libre comme l'air, courant sur les dunes du Sonora au-dessus de Puerto lobos avant de plonger dans le golfe du Mexique sous une chaleur torride. J'ai scruté l'horizon, tel un épervier du Japon volant au-dessus du Tottori.

Fabuleux, ce travail photographique d’une grande délicatesse de Rony Speranza est une découverte pour moi...

Rony Sperenza









A côté, sur le même mur, également des petits formats, en marqueterie de Fontdinina.Bdx ; l’un d’eux représente des koi (poissons chinois).

_ C'est plutôt rare de voir de la marqueterie dans une galerie d'art !

Caroline, la galeriste, s'approche. Elle m'explique que la galerie des Remparts existe depuis une vingtaine d'années. Elle présente, certes des artistes permanents, Jean-Marie Drouet, Murielle Vanhove, Benoit Havard ou encore Mireille Chevin pour ne citer qu'eux mais propose de temps à autres, des artistes qui "dérogent" à ce qu'elle présente habituellement.

- ça ne me dérange pas, bien au contraire. Il faut bien tenter l'expérience, prendre quelques risques, voir les réactions... C'est ce que j'ai fait avec OneMizer (le street artist) et j'en suis très contente.
Je comprends maintenant pourquoi, en ce lieu, on trouve de la marqueterie ou du street Art encadré sur les cimaises, à côté des œuvres de Philippe Roussel, Soizick Pommier ou Pascal Lionnet.
La discussion s'engage alors sur le choix des artistes en galerie, la présentation, les relations avec les accompagnateurs, visiteurs-blogueurs... comme moi, etc... Presque deux heures d'un entretien enrichissant, jovial et plaisant, c'est assez rare pour le signaler.

Une adresse à retenir donc : "Galerie des Remparts Bordeaux (33)".
Je suivrai son actualité avec grand plaisir et n'hésiterai pas à m'y arrêter à nouveau.
Merci à Caroline Caron pour son accueil, son amabilité et pour m’avoir fait oublier mon douteux rendez-vous du matin.

Galerie des Remparts

63 rue des remparts
33000 Bordeaux

05 56 52 22 25

Partager cet article

Repost 0